Article 1 du projet de révision constitutionnel : adopté par 17,8 % des députés

L’Assemblée nationale a voté lundi soir (08/02/2016) l’article 1er du projet de révision constitutionnelle visant à inscrire dans la loi fondamentale le régime de l’état d’urgence.

Les résultats : 103 voix pour, 26 voix contre et 7 abstentions.

Ils faisaient quoi les 441 autres députés non votants (ils sont 577 en tout, nos représentants) ?

Cet article du projet de révision constitutionnel est donc adopté alors que seul 17,8 % des députés ont votés pour.

Démocratie liquide : éviter le système électif.

La démocratie liquide consiste à permettre que chaque citoyen devienne électeur pour voter les lois (et non pas seulement élire des représentants).

La technologie moderne (Internet, cryptographie, et outils du type wiki) rendent possible ce moyen qui pourrait être utilisé si on souhaite transformer les systèmes actuels en démocratie directe.

Chacun des citoyens, lors du vote des lois, aura le choix de voter lui-même directement, ou donner sa voix à quelqu’un de confiance qui le représente. Son pouvoir individuel de vote est ainsi utilisé pour voter ou pour faire confiance à quelqu’un de confiance (et non à un représentant élu pas forcement choisi, comme aujourd’hui).

Transparency International France : agir contre la corruption

Manifestement, encore BEAUCOUP de choses peuvent être faits dans ce domaine. Y compris en France  :
Article du Transparency International France, http://www.transparency-france.org/ewb_pages/div/Rapport_NIS.php

Est-ce que le système oligarchique actuel ne le favorise pas ?

Dans un système démocratique où le pouvoir est au peuple, associé au principe de tirage au sort pour désigner des représentants pour des tâches précises, pour une courte durée, révocables, très controlés, rendant des comptes à la fin du mandat, avec des possibles punitions importantes. Avec ça, c’est BEAUCOUP plus compliqué de corrompre les représentants. Et l’interêt général redevient l’objectif !

Demain le film : les solutions sont à notre portée

Ce film (documentaire) est extraordinaire.
Je le conseille à tous. Il faut aller le voir de toute urgence. En famille aussi car cela nous concerne tous : les parents ET les enfants.

L’histoire (http://www.demain-lefilm.com/) :  “Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphäel et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie…), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir.”

Les séances près de chez vous : http://www.allocine.fr/seance/film-229903/

Excellente initiative Suisse : se préparer avec un plan d’urgence

Voilà comment les Suisses proposent de se préparer… Pas forcement au pire, pas forcement à la catastrophe, pas forcement à la guerre, pas forcement au crach des banques (heu… si, ça, c’est possible).

Mais ils fabriquent des outils simples permettant à chacun de savoir quoi faire pour préparer et protéger un peu sa famille si jamais quelque chose arrive.

A méditer et à réutiliser pour votre propre famille : https://alertswiss.ch/fr/infos-conseils/plan-durgence/